Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mum Poulette

Mum Poulette

Blog Lifestyle d'une maman Bretonne

Moitié ange - Moitié démon

Mon fils est parfois une énigme pour moi. Même si je suis sa maman, j'ai parfois dû mal à comprendre ses réactions. En effet, Loulou peut se révéler un petit garçon adorable et d'un seul coup un vrai petit monstre hurlant.

Durant ses deux premières années de vie, Loulou s'est révélé être un petit garçon plutôt facile. Il a fait ses nuits à 1 mois, il ne pleurait pas beaucoup la journée, mangeait bien, faisait bien ses siestes, jouait bien... bref un petit ange, quoi. Mais cette phase idyllique n'a pas duré, et bientôt la terrible crise des 2 ans a fait son apparition.

A l'approche de ses 2 ans, Loulou a commencé par mal dormir la nuit, son endormissement pouvait prendre des heures. Il ne voulait pas dormir, se réveillé plusieurs fois par nuit, comme un nouveau né en somme. Puis, les journées se sont révélées plus difficiles, pas avec sa nourrice (c' était un ange chez elle), mais avec nous, ses parents. Il s'opposait à tout, criait son mécontentement à tout va, bref c'était difficile. Lors d'une consultation habituelle chez sa pédiatre, j'ai évoqué avec elle, ce passage, et là son verdict tombe. Loulou va très bien, il fait juste sa crise d'opposition des 2 ans. Il paraît que c'est la petite crise d'adolescent des bébés (ça promet pour sa vraie crise d'adolescent, mon dieu j'ai peur...). Bref, certes, elle m'a donné l'explication du pourquoi, du comment, mais à part tenir bon et ne pas céder, il n'y avait pas de recettes miracles. Etre ferme, mettre au coin, ne pas craquer et puis voilà ma bonne dame, faut tenir et ça peut durer quelques mois.

Effectivement, cela a duré quelques mois, plus précisément jusqu'à ses 2 ans et demi. Entre temps, il est devenu propre le jour et à la sieste, son langage déjà bien développé, s'est encore plus affirmé, bref Loulou pouvait mieux expliquer ce qu'il voulait ou pas d'ailleurs, et les crises se sont estompées. Mais, non pas complètement disparues, non plus, elles se sont juste atténuées, pour mieux ressortir plus tard.

Car, eh oui, il y a un mais. A l'approche des 3 ans, cette maudite phase d'opposition est revenue, mais différemment de celle des 2 ans. Il ne fait pas seulement que de s’opposer, il nous pousse à bout.

Son sommeil est pour l'instant inchangé (je croise les doigts), il dort relativement bien. Heureusement, car sa sœur ne faisant pas ses nuits, nous hache déjà assez notre sommeil. Mais par contre les journées sont très difficiles. Cris, jouets jetés par terre, hurlements à base de NON, MOI J'AI LE DROIT, JE NE VEUX PAS etc... Bref, il ne veut pas aller au bain, mais une fois dedans, il ne veut pas en sortir, il ne veut pas s'habiller etc... Tout est négociation, mise au coin, cris, bref il nous pousse au delà nos limites. Et en même temps, il m'arrive de le comprendre, car je me reconnais beaucoup en lui. Je suis très sensible comme lui, nous prenons les choses trop à cœur, nous voulons trop bien faire. Du coup, c'est l'énervement assuré quand nous n'y arrivons pas. Nous ne sommes pas patients, ni l'un ni l'autre. Vous imaginez donc, que je dois faire un effort surhumain, lors de ses crises, pour ne pas trop m'énerver (ne pas m’énerver du tout est impossible).

Loulou est beaucoup plus difficile avec moi, qu'avec son père et cela depuis toujours. Mais à contrario, il est beaucoup plus fusionnel avec moi et beaucoup plus proche. Il aime son père très fort et le réclame quand il ne le voit pas. Mais avec moi, c'est différent, il me raconte tout, des choses qu'il ne raconte pas à son père, il me fait beaucoup plus de câlins, de bisous. Lors de mon séjour, à la maternité, MP a pu s'apercevoir à quel point Loulou était proche de moi, et à quel point il a du mal à se passer de moi, même pendant quelques jours. Bien sûr, il le peut, mais pas trop longtemps.

Et en même temps, Loulou me blesse beaucoup dans ses colères, non pas physiquement heureusement, mais moralement car je me sens impuissante lors de ses crises, et j'ai beaucoup de mal à le raisonner. Alors il crie, il va au coin et généralement il pleure. Et moi je me sens bouillir à l'intérieur tellement il m’énerve. Et puis, la crise passe, Loulou redevient un ange, aimant très fort sa maman. En ce moment, nous sommes à 3 crises d'opposition, par jour. Il paraît que c'est une phase normale, preuve de son bon développement et qu'il est important qu'il s'oppose, que cela est souvent plus affirmé chez les petits garçons avec leur maman. Et bien, moi je dis, vivement que ça passe... jusqu’à la prochaine phase...

Moitié ange - Moitié démon

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

mamiedo 23/01/2014 10:48

L'arrivée de la Choupette est aussi source d'angoisse pour lui : quelle est ma place ? m'aiment-ils encore ??? cela a certainement réveillé ses crises d'opposition. En attendant la situation est usante surtout quand on est fatiguée (et comment ne pas l'être avec des nuits hachées?). Bon courage en espérant que ton petit bonhomme comprenne vite que le pot de terre c'est lui et apprenne à gérer ses frustrations .

Mumpoulette 23/01/2014 15:05

Merci beaucoup. Oui tu as sûrement raison la naissance de la choupette l'a sûrement un peu perturbé. Il faut tenir bon en attendant que ça passe.

Julie 22/01/2014 14:59

Tiens bon cela va s'améliorer j'ai aussi connu ça. Je comprends set cela soit difficile au quotidien mais je pense que tu as la bonne méthode. En tous cas ça n'a rien à voir mais c'est très agréable de te lire, bises

Mumpoulette 23/01/2014 15:04

Merci :)

Sandrine M 22/01/2014 14:58

Courage je te garantis que cela va passer mon fils était pareil et à 4 ans ça allait mieux. C'est effectivement un passage pas très agréable mais un peu obligé.

Manon 22/01/2014 14:57

Qu'es ce que je me reconnais dans ton article mais moi c'est ma fille qui est comme cela. Elle a aussi 3 ans et depuis l'âge de 2 ans c'est la crise elle ne m'obéit pas crie hurle jette des jouets bref la mise au coin n'y change pas grand chose, moi aussi on m'a dit que cela faisait partie de son développement normal mais c'est épuisant au quotidien surtout qu'en tu as un 2 eme à gérer, moi je suis enceinte et j'ai un peu peur de ne pas y arriver. Comment gère tu cela ? A bientôt,

Mumpoulette 23/01/2014 15:04

Tu vas y arriver y a pas de raison. J'ai pas trop de conseils à te donner j'essaye de gérer au mieux les deux. J'essaye aussi de passer du temps avec Loulou, à jouer avec lui etc... Afin qu'il ne se sente pas délaisser. Mais quand les deux veulent en même temps quelque chose, comme manger par exemple et bien il y en a un des deux qui doit attendre du coup ça pleure, mais c'est comme ça j'ai que deux bras je fais au mieux. En grandissant ça sera plus facile à gérer je pense. Bonne grossesse alors. Et courage.

Maelys 21/01/2014 21:50

Que dire à part "Bon courage" Le mien a commencé à 20 mois et il est toujours dedans à 4 ans et demi!

Mumpoulette 23/01/2014 15:01

Bon courage à toi aussi alors :). Bises