Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mum Poulette

Mum Poulette

Blog Lifestyle d'une maman Bretonne

Une parenthèse céleste

Mardi matin, après avoir déposé Loulou à l'école, j'ai filé avec La Choupette direction la côte. J'avais un rendez-vous chez l'ophtalmologue, et impossible d'avoir un rendez-vous dans ma ville, du moins si mais pour dans 8 mois... Ma maman habitant donc sur la côte Bretonne, j'ai recherché un ophtalmo par là, et miracle j'ai trouvé un rendez-vous ultra rapidement.

Donc après 2 heures de route, oui 2 heures, je vous rassure normalement c'est une petite heure de route. Mais là, avec la sympathique grève des camions, qui nous ont bloqué toutes les rocades de Rennes, je me suis retrouvée bloquée avec ma Choupette dans la voiture, et impossible de bouger. Notre trajet a donc duré, 2 heures, ça c'est le moment le moins sympa de la journée.

Une fois ma Choupette déposée chez ma maman, j'ai filé chez l'ophtalmologue. Résultat, tout va bien, je vous rassure ( en faite je souffrais de gros maux de tête depuis 7/8 mois, associés à une sensation de moins voir), je vieillis c'est tout, et je vais avoir besoin de temps en temps de lunettes...bref rien de bien important.

Non, le but de cet article est ailleurs, c'est beaucoup plus personnel.

Une fois, donc mon rendez-vous passé, je suis allé voir mon papa.

Nous ne parlons pas beaucoup avec ma maman, du départ de mon papa, il y a bientôt 10 ans maintenant. Nous sommes assez pudiques sur le sujet, enfin moi surtout. Je ne suis pas du genre, à parler de mes émotions, à m'étendre sur ce que je pense, je garde tout pour moi, bien caché et je le ressors lors de rares moments. C'est mon grand défaut, les personnes ont dû mal à savoir ce que je pense. Oui, ma Poulette, si tu viens par ici, tu sais que je n'exprime rien, que je garde tout, qu'il n'est pas facile de cerner si tout va bien, du moins aussi bien que je veux le dire.

Ma maman parle de mon papa, librement, il faut dire ils ont été mariés tellement longtemps. Je l'écoute, lorsqu'elle m'en parle, mais de mon côté je ne dis rien ou peu de choses. Je ne dis pas que je pense souvent à lui. Je ne dis pas que je regarde les étoiles, en me disant que si celle-ci brille plus qu'une autre c'est peut-être un signe qu'il me regarde. Je ne dis pas que je prie, en lui demandant de veiller sur nous, surtout en cas de problèmes ou quand je suis stressée.
Même à MP, je ne lui en parle jamais. C'est trop personnel pour moi, toutes les personnes proches, savent ce qui c'est passé, mais vu que je n'en parle jamais, personne n'en parle. C'est un silence réciproque.

Je me rappelle d'un jour, où ma sœur, m'avait demandé si j'étais passée le voir. J'avais répondu non, et j'étais confuse de le dire, et j'ai culpabilisé pendant des jours. De même au départ, à chaque visite chez ma maman, je passais le voir, pas longtemps juste 5 minutes, souvent seule. Comme d’habitude je lui demandais de bien veiller sur nous, de faire que tout aille bien. Je me rappelle de lui voir avoir dit de m'envoyer des bonnes ondes pour tomber enceinte plus rapidement (c'était pour Loulou),

Cela faisait longtemps que je n'étais pas passée, mais je sais qu'il était comme moi, je tiens de lui ce fichu caractère. Il sait que ce n'est pas parce que je ne passe pas le voir, que je ne pense pas à lui.

J'ai souri en voyant les coquillages bien installés autour des fleurs par maman. J'ai aussi eu un pincement au cœur, en voyant la date...les années passent et il n'aura même pas vu de ses propres yeux ses petits enfants. J'ai eu un pincement au cœur, lorsque j'ai vu le prénom et le nom de famille de mon grand-père, lui qui n'aura jamais connu La Choupette, ni ma dernière nièce. Puis j'ai parlé, tout bas, j'ai demandé qu'il veille sur nous, qu'ils veillent tous sur nous, que tout se passe bien. J'ai eu la gorge serré, mais je n'ai pas pleuré, j'ai levé la tête un instant histoire de mieux respirer et de laisser ce noeud intérieur ce détendre, et alors j'ai vu ce rayon de soleil, fugace avec toute cette grisaille, mais quand même bien présent. J'y ai vu un signe, tout va bien se passer.

Je suis ensuite, reparti à ma voiture, j'ai allumé le moteur, la radio s'est enclenchée, c'était la chanson de Mark Ronson et Bruno Mars, la fameuse chanson de la famille (voir dans cet article). J'ai souri, d'un grand sourire, j'ai soufflé, j'ai respiré, et je me suis dit que c'était vraiment une belle journée.

Bref, je suis allée voir mon papa (et mon grand-père), qui ont rejoint les étoiles...

Crédit photo : Futura espace

Crédit photo : Futura espace

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Tiffany 22/01/2015 21:47

Comme toujours super article poignant. J'ai juste envie de t'envoyer de douces pensées. Bises

Valérie 22/01/2015 21:46

J'ai eu les larmes aux yeux en lisant ton article. Merci de nous faire partager ta sensibilité. La touche optimiste de la fin m'a beaucoup plu. J'aime ta vision des choses. A bientôt.

Sandrine 22/01/2015 21:45

C'est aussi pour ce genre d'article que je te suis depuis longtemps. J'aime ta sensibilité ta douceur...je suis extrêmement touchée par ce billet. Je me revois dans ton texte. Pleins de bises pour toi.

Nina 22/01/2015 11:16

C'est touchant...
J'ai moi aussi perdu une personne très proche, qui est enterrée sur notre belle côté d'émeraude. J'y passe de temps en temps seule le plus souvent, je lui parle et imagine ce que ce serait aujourd'hui avec elle. Elle me manque tellement :-( Mais je sais aussi qu'elle veille sur nous. Tendre et douce semaine à toi...

Dbo 21/01/2015 23:06

❤️❤️❤️❤️ De gros bisous !

Caramel BeurreSalé 21/01/2015 22:42

Ton article me touche, il m'a serré la gorge. J'ai eu une pensée pour ma grand mère qui nous a quitté l'année dernière à la fête des mères, le lendemain de mon anniversaire. Bises à toi

bbb's mum 21/01/2015 22:15

<3 <3 <3