Gérer son quotidien...

Publié le 22 Octobre 2016

Vous le savez j'ai comme tout le monde, un quotidien bien chargé. Entre le boulot, les enfants, les tâches ménagères, mes implications au sein de l'école, le blog, et un peu de vie sociale...bref c'est souvent la course.

Je ne suis pas wonderwoman, loin de là, je perds aussi patience et je ne suis pas au top tout le temps (je vous ferai d'ailleurs un article dessus, car le quotidien n'est pas aussi rose que les blogs ou instagram nous laissent penser).

Depuis ma reprise du travail, j'ai dû m'adapter et revoir certaines choses. En effet, honnêtement au mois de Septembre j'avais l'impression d'être la tête dans la guidon, de n'avoir le temps de rien..;bref ça me stressait un peu tout cela.

Je me suis laissée du temps pour m'adapter, il faut dire je sors d'un congé parental (hormis ma période de formation l'année dernière), donc forcement j'étais loin d'être habituée au rythme qu'impose un travail (même si on est d'accord s'occuper des enfants à la maison n'est pas forcement de tout repos non plus). 

Voici quelques pistes qui m'ont aidé :

- J'ai repris un nouveau poste mais à temps partiel (soit 27h par semaine), ce qui me laisse mes mercredis après-midi avec les enfants et mes lundis, mardi et vendredi après-midi. Certes le salaire est moins élevé, on va pas se mentir. Mais en même temps dans les métiers de la petite enfance, on peut pas dire que les salaires soient à la hauteur de l'investissement auprès des enfants. Après c'est un choix de reconversion de quitter l'immobilier et le bon salaire qu'il m'apportait, pour un métier beaucoup plus humain et plus en adéquation avec la personne que je suis devenue.

- Préparer les repas de la famille pour la semaine. Déjà ça m'oblige à préparer des menus équilibrés, à faire le tour des placards pour voir si il me manque quelque chose (et à éviter d'acheter 2 fois la même chose), et surtout je ne fais qu'une seule fois les courses. Exception faite pour le pain que j'achète tous les jours, plus des petites courses en plus si on reçoit du monde à la maison.

- Autonomiser les enfants. Ils mettent leurs vêtements sales dans le panier à linges, ils rangent un peu leur chambre (du moins ils essayent), ils m'aident à plier les draps propres, Loulou fait son lit tout seul. Ma sœur a été plus loin dans l’autonomie en disposant un panier de linge pour chacune de ses filles, et elles doivent ranger elles mêmes dans leur placard leurs vêtements propres. Moi je n'en suis pas encore là, mais c'est une idée que j'exploiterai sûrement. Si ils descendent un jouet de leur chambre, ils doivent penser à le remonter dans leur chambre ensuite. L'idée des paniers de couleurs de Marjoliemaman est pas mal aussi. De même avec les livres, la salle de jeux, ils essayent de ranger (du moins je les encourage fortement) lorsqu'ils ont terminé de jouer.

- Relâcher la pression côté tâches ménagères. De toute façon la poussière reviendra toujours, une copine m'avait dit cela (je ne sais plus qui, mais l'idée est restée dans un coin de ma tête). Je ne fais que le gros ménage une fois par semaine (il faut savoir qu'avant je le faisais deux fois, oui oui je suis un poil folle). Et puis de toute façon entre les enfants, le chien et le faite d'habiter en maison (et franchement c'est plus salissant qu'en appartement) ça ne peut pas être nickel tout le temps. Donc je le fais à fond, souvent le lundi avant de récupérer les enfants et puis c'est tout. Côté linges, je programme ma machine pour qu'elle se déclenche lorsque je ne suis pas là, ou en fin de nuit, comme ça oust au sèche linges et puis c'est ok. C'est juste côté pliages et rangement que là c'est encore un peu tendu. Entre les vêtements pour 4 que l'on change tous les jours, les vêtements de foot, de sport, de gym, les serviettes de toilettes et si on rajoute les draps..etc j'ai l'impression d'être une blanchisseuse. 

Ma sœur a la même chose mais avec un enfant de plus, et elle bosse à temps plein voir plus qu'un temps plein, elle a donc pris quelqu'un pour gérer son linge. Honnêtement en bossant à temps plein, en étant une famille de 5, je crois que la solution d'une personne pour faire le ménage, ou gérer le linge est quand même top. Après ça a un coût on est d'accord.

- S'autoriser du temps rien que pour soi. Pour ma part c'est le lundi de 19h à 20h, je vais à la gym et je suis seule, sans mari sans enfants et c'est top. Dans le même genre, je bouquine un peu tous les soirs et ça me fait du bien à la tête. Ou sortir une fois se balader, faire du shopping sans les enfants. Et le top du top une soirée ou un week-end en amoureux, ou une soirée entre copines. 

- Ne pas tout accepter, je parle surtout de côté de l'association de parents d'élèves de l'école. Les idées des enseignants ou parents sont top, mais je ne peux pas tout faire, et être partout. Donc soit je délègue ou si personne n'est pas dispo, je refuse. Certes ça grince un peu des dents, mais l'APE me prend déjà énormément de temps et j'ai une vie en dehors aussi.

- Garder contact avec les copines, car rien qu'un petit texto et ça peut me changer ma journée et me mettre du baume au cœur. J'essaye de les voir autant que possible, même si on a toutes des agendas de ministre!! 

- La même chose pour la famille qui est aussi très importante.

- Déléguer à son conjoint/mari..bon le mien honnêtement n'est pas le meilleur côté tâches dans la maison. Néanmoins je le sollicite de plus en plus pour qu'il m'aide. Faire le repas lorsque je fais les bains, faire le lit quand il se lève après moi...Bon dans la réalité, lorsque je rentre du boulot, je retrouve souvent la maison avec les volets fermés, le petit déj dans l'évier et les lits n'ont fait...mais bon j'y travaille doucement...

- Faire des listes. J'adore faire des listes, cela me permet d'avoir les idées plus claires et de moins stresser d'oublier quelque chose. Après le danger des listes, est qu'elles se rallongent continuellement. Donc faire des listes oui, mais raisonnablement. Les carnets sont mes meilleurs amis. Vous avez aussi l'idée du bullet journal, mais honnêtement certes je trouve cela très joli, mais je n'en vois pas l'intérêt, et puis je ne suis pas assez créative.

- Préparer les affaires la veille pour le lendemain, aussi bien pour moi que pour les enfants. Comme ça pas de prise de tête le matin. Ca fait des années que je procède de cette manière et franchement c'est facile et rapide.

- Et puis le dire quand on y arrive plus, qu'on se sent débordée. Surtout ne pas essayer de tout contrôler, tout gérer. Même si je suis loin d'être une exemple de ce côté là...

- Trier mes mails et y répondre tout suite, notamment pour le blog. Car en septembre je me suis retrouvée avec une boîte mail saturée et des demandes de partenariats que je n'avais pas vu passé. Maintenant j'y réponds chaque jour, et j'ai l'impression d'être plus efficace.

Voilà les petits choses qui m'aident au quotidien, mais encore une fois relâcher la pression est le meilleur moyen de gérer son quotidien...

 

La photo n'a rien à voir, mais ce ciel bleu fait aussi beaucoup de bien au moral

La photo n'a rien à voir, mais ce ciel bleu fait aussi beaucoup de bien au moral

Rédigé par Poulette

Publié dans #Moments de vie, #Vie de maman

Repost 0
Commenter cet article

PetitDiable 27/10/2016 23:01

Plein de bonnes idées. J'ai du mal avec les listes et comme toi, je ne vois aucun intérêt à faire un bujo...

Olympe 23/10/2016 14:44

Super article merci à toi

Poulette 25/10/2016 14:47

merci

Françoise 23/10/2016 14:44

De très bons conseils...je suis maman d'ado maintenant mais tes conseils s'appliquent toujours...Et puis oust les tâches ménagères ce n'est pas l'essentiel, tu as bien raison.

Poulette 25/10/2016 14:47

tout à fait...

Fanny 23/10/2016 14:43

Merci pour ces pistes, je suis preneuse de toutes idées pour mieux gérer mon quotidien ,car avec 2 enfants je me sens souvent stressé et à bout de nerf. pas facile de conjurer le boulot, la maison, les enfants et en plus penser un peu à soi.
je te suis depuis le début et j'adore ton blog qui est une vraie bulle de douceur, continue...
Bises

laurine 23/10/2016 14:41

merci pour tes articles et tes conseils si précieux. je te rejoints tout à fait, quitter son nid familial pour revenir dans le monde du travail est difficile et demande une sacré organisation.
Bravo à toi en tous cas quel courage avec ta reconversion.
Bises